JE CROIS QUE JE CHERCHE SIMPLEMENT À CRÉER UN ESPACE JUSTE ET SEREIN, CORRECTEMENT PROPORTIONNÉ ET CHARGÉ D’ÉMOTION

L’architecture est une réflexion sur l’avenir, l’espace et notre vie intérieure. Lorsque je dis que je me considère comme un architecte ‘contemporain’, ce n’est pas une question de formes. Le caractère ‘contemporain’ relève plus d’une attitude, d’un volonté de mieux vivre notre époque et de l’intégrer dans le domaine bâti.

Adepte de la magie des mathématiques et fervent défenseur des règles harmoniques et des mesures parfaites (le nombre d’or, la suite de fibonacci...) appliquées dans la plupart de nos réalisations, elles contribuent largement au sentiment de bien-être.

A l’harmonie des proportions, j’ajoute le trio mystère, rythme et lumière. Trois mots qui résument à eux seuls l’art de bâtir, sa formule magique et son essence. Tout comme dans l’écriture, la sculpture ou la musique, l’architecture procède du rythme, d’une composition de lignes qui créent des vibrations (...) pour que la lecture soit facile, il faut de la lumière (...) il faut aussi du mystère sinon il n’y a aucune raison de pousser la porte à côté.

Ces trois concepts sont les ingrédients récurrents dans notre art de bâtir.